Actus Mode

Le Turban pour les nulles

Le turban est bien plus qu’un simple accessoire, lui seul a le pouvoir de nous sauver des « Bad hair day », finaliser une coiffure et donner une allure sophistiquée lorsqu’il est associé à de bons basiques.

J’ai toujours adoré cet accessoire qui est de plus en plus en vogue, mais pas très évident à mettre en place. Personnellement, je considère l’attaché de foulard comme un art, car tout le monde n’a pas ce don.
Je connais des femmes qui le pose en un clin d’oeil. Elles donnent l’impression de s’y prendre au hasard, mais le résultat est toujours bluffant. Et puis il y a les autres, comme moi, qui prennent le temps d’examiner et de tenter en vain pour un résultat sans succès.
J’ai rarement était satisfaite de mon headwrapping, raison pour laquelle je ne le porte pas et pourtant les tutos ne manquent pas.

Il y a quelques semaines, Katia du blog Hellafresh, m’a contactée pour me proposer une séance photo pour son nouveau projet, « Le turban pour les nulles » imaginez mon excitation. J’avais tellement hâte d’y être pour découvrir ses petites merveilles.

Il lui a fallu deux longues années de travail pour parvenir à mettre en place ses foulards, un travail honorable qui permet de démocratiser le turban, car il n’est maintenant plus destiné qu’aux plus habiles d’entre nous.

Katia a développé cinq systèmes d’attache pour cinq styles différents.
L’attaché à l’Africaine
L’attaché à la Californienne
L’attaché à l’Indienne
L’attaché à la Caribéenne
L’attaché à la Jamaïcaine
Je vous invite à découvrir les différents modèles sur son site Indira de Paris.

5 commentaires

  1. […] sur le blog de Mélocy pour voir les autres photos de ce […]

  2. […] the Melocy blog to see other photos of this […]

  3. Keshia a dit :

    J’adore ton blog 🙂
    Niveau turbans, je ne sais pas si vous connaissez la marque PALOMA GERMAIN. J’ai rencontré la créatrice lors d’un évènement type Foire de Paris…

    1. Merci beaucoup Keshia, Je ne connais pas Paloma Germain, mais je vais aller de suite.

  4. […] Personnellement, je suis loin d’être une pro de l’attaché de foulard, c’est pourquoi je me procure mes foulards chez Indira de Paris. (Je vous en parlais ici) […]

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *