J’ai testé l’extension de cils

23 juillet 2017

C’est sur l’avenue du Mc-Mahon dans le 17e arrondissement de Paris, dans un nouvel espace chaleureux et confortable que j’ai testé pour la première fois la pose d’extension de cils.

Cette technique de plus en plus courante en France et quasi indispensable dans les pays de l’Est, je me devais moi aussi de la tester, de me faire un avis et de le partager avec vous.

Pourquoi cette technique est en vogue ? 

  • Elle apporte l’illusion d’avoir des cils plus longs et plus épais
  • Avec, plus besoin d’appliquer de mascara, ce qui offre un gain de temps
  • On peut choisir l’effet recherché (naturel, sophistiqué, glamour …)
  • Avec, on a la sensation d’être déjà maquillée

Que faut-il savoir sur les cils et l’extension de cils ? 

Ce que j’ai adoré chez l’Opulence du regard, c’est qu’Iléna, la styliste du regard est vraiment passionnée. Elle m’a beaucoup appris sur les extensions de cils en quelques heures, ce qui est vraiment très appréciable.

En arrivant dans son espace beauté, j’avoue que je n’avais que très peu de connaissance sur le sujet et en franchissant les portes, j’avais l’impression d’être calée…

Aujourd’hui je suis en mesure de vous donner des explications plus poussées les cils.

Les cils ont trois phases de croissance :

  1. La phase Anagène, aussi appelé phase de croissance. À ce stade, les cils sont en pleine croissance active, cette phase dure un mois voir un mois et demi et les cils sont fins donc peu résistant.
  2. La phase Catagène, aussi appelé phase de transition. À ce stade, les cils sont en phase intermédiaire, les follicules pileux se rétrécissent et les cils sont plus épais donc plus résistant. Cette phase dure deux à trois semaines.
  3. La phase Télogène, aussi appelé phase de repos. De nouveaux cils entrent en phase Anagène et par conséquent les cils mature existant tombent naturellement. Cette phase dure un à deux mois en moyenne, avant que les cils matures soient entièrement remplacés.

Attention, les extensions de cils de bonne qualité ne doivent jamais se faire en contact direct avec la peau, car il y a un risque de réaction, de gêne et de chute précoce et jamais sur des cils en phase anagène car ils sont trop fins pour supporter le poids des faux cils.

Il est important de savoir que, un cil mort en phase anagène ne poussera pas avant le laps de temps nécessaire pour entrer dans les trois phases de croissance. L’extension de cils a pour but de sublimer le regard et non de clairsemer la frange de cils naturels.

L’extension de cils est donc un travail long et minutieux, elle nécessite donc l’utilisation de produits de bonne qualité et une technique de pose irréprochable. Les cils utilisés doivent être en vison, en soie ou en micro-fibre et la colle de qualité professionnelle.

Comptez 30 min à 1h30 pour un pose, les faux cils sont posés un à un sur les cils naturels et à 1mm de la peau. Cette technique de pose est indispensable à intégrer si l’on ne veut pas abîmer ses cils naturels et éviter tout désagrément ophtalmique.

Seuls les faux cils à usage quotidien peuvent se poser en contact direct avec la peau.

L’entretien des extensions de cils…

Pour que la colle à faux cils adhère plus longtemps, il faut bien évidemment éviter de se démaquiller avec des produits gras (huile démaquillante, crème démaquillante...) ces produits auront tendance à faire glisser la colle. Il est donc recommandé de se démaquiller avec des produits type eau micellaire, lingettes non grasses, etc… Il faut éviter les grandes vapeurs telles que le hammam. Il est important de brosser deux fois par jour ses extensions pour qu’ils gardent une belle position et ne s’emmêlent pas. Bien évidemment, il faut éviter de toucher ses cils et de frotter ses yeux.

La durée de vie une pose d’extension de cils.

La durée de vie et d’environ un mois (pouvant aller jusqu’à deux mois) personnellement, je suis à plus d’un mois de pose et je dispose encore des deux tiers de mes extensions.

Pour maintenir un effet spectaculaire, il est recommandé de faire des retouches toutes les trois à quatre semaines.

Mon avis :

Personnellement, j’ai opté pour une pose « effet naturel » étant donné que c’était ma première expérience.

Je supporte très bien les extensions et j’ai vite oublié que je les portais.

Je trouve l’entretien facile et l’effet surprenant. En effet, je me maquille très peu depuis que je les porte. Je ne mets plus de mascara (et avec cette chaleur, je ne porte plus de fond de teint non plus. Imaginez le gain de temps…). Chaque matin, je redessine mes sourcils au crayon et applique de l’anti-cernes suivi d’une poudre pour le fixer.

J’ai pu tester mes extensions de cils avec un maquillage plus chargé à l’occasion du mariage d’un ami et je peux vous certifier que mon regard était plus intense et sublimé.

Avec cette expérience plutôt haut de gamme et les connaissances apprises sur le sujet, je ne pourrai jamais testé les offres alléchantes telles que les petits instituts « chinois » que l’on retrouve facilement dans Paris, car les règles de bases ne sont pas respectées… (Produits de moins bonne qualité et d’origine inconnue, pose en contact direct avec la peau, non respect de la phase de croissance, pose trop rapide donc bâclée…)

Il faut compter, 140 € pour une pose initiale semblable à la mienne. 50€ pour une retouche. Actuellement, Iléna propose une offre à -50%, soit 70€ la pose.

Pour plus d’informations, vous pouvez la contacter directement au 06 22 29 42 65 ou sur Instagram @lopulence_duregard_lashesparis

No tags / by /1 comment/

You may also like

1 Visitor Comment

  1. Waouh quel bel article!
    Je vois que tu as tout retenu et plus encore 🙂
    C’est super, je suis honorée de t’avoir initié à cette technique et encore plus que tu ais apprécié!
    À très vite.
    Iléna,
    L’Opulence du Regard.

Post a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *